Faire un
don

Lancement du livre « Le Regard qui Libère »

L’événement-phare du séjour 2022 de Grégoire au Québec sera le lancement de ce livre, écrit par le psychiatre Benoît Des Roches, qui aura lieu aux Éditions Paulines (2653 Masson, Montréal) à 19 h le mercredi le 18 mai. Un lancement à Paris a déjà eu lieu en janvier dernier.

Qui est Benoît Des Roches?
Benoit est psychiatre dans le milieu communautaire en banlieue de Montréal. Depuis 10 ans, il se rend chaque année retrouver Grégoire au Bénin comme bénévole durant 3 à 4 semaines. Il y fait de la consultation, de la formation auprès des intervenants, accompagne Grégoire et participe à des conférences avec lui soit dans le pays ou ailleurs. À la demande de ce dernier, il a écrit ce livre où il y met son regard professionnel (psychiatre) et spirituel (croyant catholique). Il rapporte aussi le cheminement personnel de Grégoire à partir de son enfance. On y lit comment cet homme est devenu le soignant, le combattant, l’entrepreneur et le visionnaire qu’il est aujourd’hui.

Il est actuellement en vente sur Amazon et dans les librairies suivantes au Québec :
– À Québec : les librairies Médiaspaul, Laliberté, Morency, Renaud-Bray Galeries
de la Capitale et Renaud-Bray Sainte-Foy
– À Sherbrooke : les librairies Médiaspaul et GGC
– À Gatineau : les libraires Renaud-Bray Promenades Gatineau et Rose-Marie
– À Montréal: les librairies Médiaspaul, Paulines, Bertrand Foucher Bélanger, Monet et Renaud-Bray Côte-des-Neiges

Nous vous invitons chaleureusement au lancement de ce livre. Vous ne devriez pas regretter d’avoir rencontré ces deux hommes. Ils sont engagés profondément chacun à leur manière pour le bénéfice de ces personnes soignées de leur maladie mentale à la Saint-Camille en vue d’y retrouvent santé et dignité humaine. Cet événement sera la seule occasion pour le grand public de venir rencontrer Grégoire en personne. Nous vous attendons en grand nombre!

Séjour de Grégoire au Québec en mai

Cet homme qui nous rassemble en vue de soutenir son engagement et celui de son équipe au bénéfice des malades mentaux africains arrivera le 12 mai 2022 en soirée pour continuer sa route vers la Nouvelle-Orléans le 20 du même mois.

Pourquoi la Nouvelle-Orléans?
Pour y recevoir le prix prestigieux Chester Pierce décerné par lAmerican Psychiatric Association  lors de leur congrès annuel. Cette association rassemble la majorité des psychiatres américains et d’autres provenant de l’étranger. Grégoire aura le privilège de présenter la conférence d’ouverture. Il sera accompagné par le Dr Benoît Des Roches, psychiatre québécois qui connait bien la Saint-Camille. Treatment Not Chains, un organisme américain qui soutient la Saint-Camille, tiendra un kiosque d’information à cette occasion pour favoriser le réseautage avec nos voisins du Sud.

Avant le départ de Grégoire pour les États-Unis, nous lui organisons à travers le Québec des activités et des rencontres pour ce court laps de temps qu’il sera avec nous.

+++ En savoir plus sur le lancement du livre du 18 mai. Cet événement sera la seule occasion pour le grand public de venir rencontrer Grégoire en personne. Nous vous attendons en grand nombre!

Nouvelle campagne de financement 2022

Nous avons de nouveaux projets et nous comptons sur vous pour nous aider à les financer.

>>> EN SAVOIR PLUS

Nous sommes très stimulés par ces nouveaux défis que nous présentent Grégoire et son équipe.
Et vous? Avez-vous envie de faire une différence et de changer les choses concrètement pour les personnes atteintes de troubles de santé mentale?

Notre nouvelle campagne publique de financement vise à amasser $50,000 pour appuyer la contribution de nos partenaires sollicités.

Tous les dons sont importants, ensemble nous pouvons faire de grandes choses!

>>> FAIRE UN DON

Décès de Denis Renaud

Les Amis de la Saint-Camille souhaite offrir ses sympathies à la famille et aux proches de Denis Renaud, fondateur de notre organisme avec son épouse Suzanne Ladouceur, qui décédé le 5 décembre dernier. Dès la première venue au Québec de Grégoire  Ahongbonon en 2001, ce couple a contribué à former un petit groupe de soutien informel à l’œuvre de ce grand africain, soutien qu’ils ont maintenu pour devenir en 2011 notre ONG formelle.

Un GRAND MERCI Denis pour ton engagement indéfectible avec ta compagne de ta vie Suzanne, ce travail est inestimable.

Au Centre d’Adjarra

Ce Centre de Santé près de Porto-Novo est en développement pour devenir un hôpital de zone reconnu par le gouvernement béninois. C’est là que sont soignés gratuitement les patients de la Saint-Camille au Bénin pour des problèmes de santé physique tout en y donnant accès à la population régionale à coût réduit. Des démarches sont en cours pour une reconnaissance conforme aux attentes gouvernementales pour son réseau national. Nous soutenons notre partenaire dans ce projet : envoi d’un conteneur d’équipements grâce à Collaboration Santé Internationale, achat sur place d’équipements pour la mise en place d’un bloc opératoire, construction d’un bâtiment pour l’hébergement du personnel soignant, etc… D’autres développements sont à venir durant l’année 2022. La Saint-Camille peut compter sur nous.

Famille dominicaine

Le réseau des religieux et des laïcs dominicains autant canadiens qu’à l’international s’est mobilisé pour la construction d’une Clinique Médicale au Centre de Tokan-Cotonou (Bénin) à la demande de Grégoire. Nous nous sommes joints à eux pour compléter ce projet (en cours actuellement) par l’acquisition d’appareils médicaux en faisant appel à la Fondation Roncalli, et en finançant la finition de sa construction. Les services suivants y sont prévus : radiologie numérisée, laboratoire d’analyse médicale, échographie, électroencéphalogramme, électrocardiogramme et colonoscopie. Un projet de $194,000 (pour son démarrage) ce qui augmentera sensiblement la qualité des services médicaux pour les patients soignés à la Saint-Camille (service gratuit pour eux). Autre atout : ces services seront accessibles pour la population de Cotonou à coût réduit.

Rapport d’activités – 2020

Nous vous invitons à prendre le temps de lire notre dernier communiqué, envoyé à tous nos membre, qui présente notre rapport d’activités de l’année 2020, en plus de donner les dernières nouvelles de nos projets en cours.

Bonne lecture!

Communiqué – Amis de la Saint-Camille – septembre 2021

Devenir membre

Prix internationaux

Avec deux partenaires du réseau de la Saint-Camille en Europe et aux États-Unis, nous avons été actifs à présenter Grégoire et la Saint-Camille à des reconnaissances internationales. L’an dernier, Grégoire a été le lauréat du Prix Guislain « Briser les chaînes de la stigmatisation en santé mentale », il vient de recevoir le Prix de Genève pour les « Droits de l’Homme en Psychiatrie » et il est finaliste pour le Prix Aurora « Humanitaire de l’année » de la fondation du même nom. Ces reconnaissances internationales grandement méritées permettent de faire connaître tout le travail de cet homme et de son équipe pour le bénéfice de ces africaines/africains atteints par des maladies mentales.   

Maternité à Bouaké

Pour compléter le besoin d’augmenter les services à l’Hôpital Saint-Camille, nous avons pu profiter d’un don sollicité auprès de la Fondation Louise Grenier. Un local non-utilisé vient d’y être aménagé pour en faire une maternité donc salle d’accouchements, services mère-enfant et cours pré et post-nataux. Deux sages-femmes rémunérées par l’état ivoirien y sont affectées. 

 

Aménagement agricole à Sokodé

Mission Inclusion nous a proposé du financement pour des activités de réinsertion sociale. Suite à des échanges avec Grégoire, une plantation de six hectares d’anacardiers (noix de cajou) et un potager sont en voie de réalisation sur le grand terrain de ce récent Centre de Soins Psychiatriques. Le projet est réalisé avec la contribution majeure de patients rémunérés en fin de leur traitement pour se préparer au retour dans leur milieu agricole (retrouver une condition physique perdue, reprendre des habitudes de travail, etc.). Les hommes se consacrent aux gros travaux (défrichage, préparation du terrain, plantation) tandis que les femmes sont prévues y réaliser des travaux coutumiers en milieu rural (plantation, semis, récolte, préparation alimentaire). Actuellement, les plants d’anacardiers sont en terre et le potager est à venir prochainement. Un système d’irrigation est prévu au projet.